Un crâne de 400 000 ans

Le crâne de 400 000 mille ans découvert dans la grotte d'Aroeira, au Portugal. Photos Javier Trueba/Lusa.
Une équipe internationale d’archéologues a découvert le fossile humain le plus ancien jamais trouvé au Portugal, un crâne de près de 400 000 ans.

Les archéologues, dirigés par João Zilhão, ont trouvé le crâne dans la grotte de Aroeira (Torres Novas), dans le centre du pays, et ont présenté le 13 mars dernier leurs conclusions, qui ont fait l’objet d’une publication dans le bulletin de l’Académie Nationale des Sciences des Etats-Unis.

« J’étudie ces endroits il y a plus de 30 ans et nous avons déjà récupéré beaucoup de données, mais la découverte d’un crâne humain de cet âge et importance est toujours un moment très spécial », a déclaré à l’agence Lusa João Zilhão.

C’est la première fois qu’un fossile humain de l’époque du Pléistocène (de 2,5 millions à 11,5 millions d’années), dans un lieu si occidental de l’Europe. Des restes d’animaux et des outils en pierre ont également été trouvés dans la grotte.

Le fossile découvert en 2014 a été enlevé incrusté dans un bloc unique de sédiments et confié à un centre de recherches à Madrid, où des spécialistes sont parvenus à le séparer à l’issue de deux années de travail.

« Le crâne de l’Aroeira est le fossile humain le plus ancien jamais trouvé au Portugal et partage certaines caractéristiques avec d’autres fossiles de cette période découverts en Espagne, en France et en Italie », explique l’archéologue Ralf Quam, de l’université nord-américaine de Binghamton.

Pour le chercheur américain « la Péninsule Ibérique est une région cruciale pour comprendre l’origine des hommes de Neandertal », se référant à la branche de l’évolution humaine qui s’est éteinte il y a près de 40 000 ans.

Ce fossile sera la pièce centrale d’une exposition qui se tiendra en octobre au Musée National d’Archéologie, à Lisbonne.