L’alcool et les femmes

Le ministre portugais des Affaires Etrangères, Augusto Santos Silva. Photo José Coelho/Lusa.
Le ministre portugais des Affaires Etrangères, Augusto Santos Silva, a demandé aujourd’hui [21/03/2017] la démission du président de l’Eurogroupe, qui a déclaré que les pays du Sud ne pouvaient pas « gaspiller tout leur argent avec l’alcool et les femmes ».

« Aujourd’hui, au Parlement Européen, beaucoup de personnes comprennent que le président de l’Eurogroupe n’est plus en mesure de rester à la tête de l’institution et le gouvernement portugais partage cette opinion », a déclaré le ministre.

Dans un entretien au quotidien allemand Frankfurter Allgemeine de dimanche, Jeroen Djisselbloem a affirmé : « En tant que social-démocrate, je considère que la solidarité est une valeur extrêmement importante. Mais nous avons aussi des obligations. On ne peut pas gaspiller tout l’argent avec les femmes et l’alcool et, ensuite, demander de l’aide ».

Augusto Santos Silva considère que « ces déclarations sont très regrettables et, du point de vue portugais, absolument inacceptables » et ne sont pas du niveau d’un ministre des Finances européen.
 
Dans le registre de la finesse langagière, rappelons que les Anglais ont créé l'acronyme PIGS pour désigner les quatre pays du Sud, Portugal, Italie, Grèce et Espagne.