Municipales : le PS grand vainqueur

Le Premier ministre António Costa et le maire de Lisbonne Fernando Medina fêtent la victoire dans les rues de la capitale portugaise. Photo Tiago Petinga/Lusa.
Résultats officiels de la CNE
Le PS, bien qu’au pouvoir, sort renforcé de ces élections municipales, en totalisant au moins 157 mairies (11 de plus qu’en 2013), tandis que les communistes en ont perdu neuf et le CDS-PP est arrivé devant le PSD à Lisbonne. Le parti de Passos Coelho est le grand perdant de cette soirée électorale et beaucoup ont déjà demandé la tête de l’ancien Premier ministre.

En 2013, le PSD avait gagné 85 villes et cette année il lui en reste 78, selon des résultats qui peuvent encore évoluer très légèrement.

Outre cette baisse du nombre de mairies, le PSD subit un véritable camouflet à Lisbonne, où la dirigeante du CDS-PP, Assunção Cristas, est arrivée en deuxième position. A Porto également le PSD n'est que troisième, derrière Rui Moreira et les socialistes.

Le PCP est l’autre victime de la soirée, avec la perte de 10 municipalités, dont des bastions communistes de l’Alentejo comme Beja, et dans la région de Setúbal, Alcochete, Barreiro ou Almada.
A noter aussi la progression des listes indépendantes qui ont gagné dans 17 villes (quatre de plus qu’en 2013).

Sur plus de neuf millions d’inscrits, près de 44 % se sont abstenus, mais le taux officiel ne sera connu qu’à l’issue du comptage définitif. A six heures, les chiffres de 11 des 3 092 municipalités n’avaient pas encore été communiqués.

Cette victoire socialiste est aussi à créditer à l’actuel Premier ministre, auteur d’une politique qui contraste positivement avec celle de son prédécesseur même si elle bénéficie aussi d’éléments extérieurs favorables.