Fête des Vendanges de Montmartre

Vins, fromages, jambons, pains, les produits de cinq régions du Nord et du Centre du Portugal à découvrir à la Fête des Vendanges de Montmartre.
Transhumance dans la région de Beira Baixa.
Le village historique de Piodão, situé dans la région de la Serra da Estrela, le point culminant du Portugal.
Le célèbre cochon de lait de la Mealhada. Photo Astrid Gambihler/Luso.fr.
Dina et Ana Sofia, My Genuine Portugal.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Du 13 au 15 octobre, le Portugal est l’invité d'honneur de la Fête des Vendanges 2017, il y présente, sur plus de 135 m2, cinq régions aux saveurs authentiques à découvrir de toute urgence.

L’Algarve, Lisbonne et Porto attirent les touristes par leur douceur de vivre, mais au-delà de ces destinations très prisées, le Portugal regorge de merveilles encore peu connues. C’est ce Portugal encore discret, avec sa gastronomie et ses vins uniques, qui sera à l'honneur de la prochaine édition de la Fête des Vendanges de Montmartre.

Des artisans et des producteurs venus de cinq régions situées au coeur du Portugal partageront, pendant trois jours, leur savoir-faire au pied de la Basilique du Sacré-Coeur. Au sein du Parcours du Goût de la Fête des Vendanges de Montmartre, ils exposeront les produits typiques et savoureux qui font la richesse et la singularité de leurs régions :

- Tâmega et Sousa
- Trás-os-Montes
- Coimbra
- Beiras et Serra da Estrela
- Beira Baixa

Pendant trois jours, les Parisiens pourront déguster les produits d’une tradition acquise et transmise de génération en génération, inspirée par les spécificités régionales et par les diverses épices et découvertes culinaires des voyages de l’ancien empire colonial (Inde, Brésil, Extrême-Orient et Afrique).

- Vins des montagnes du Centre du pays, fins et délicats
- Vinho verde
- Huiles d'olive fruitées ou corsées selon les variétés
- Fromages, dont le fameux queijo da serra à pâte molle
- Leitão, très prisé cochon de lait, spécialité de la ville de Mealhada
- Chanfana, ragoût de chèvre cuit lentement dans du vin rouge
- Charcuteries et jambons de pays des cochons élevés en plein air
- Pasteis de Tentugal, pâtisseries monacales (crème aux oeufs et pâte très fine)
- Confitures et miels

Passionnés de leur terroir et fiers de leurs traditions, les habitants de ces régions sont d’une générosité bien connue. Ces trois jours de rencontre seront placés sous le signe du partage et de la découverte, bien au-delà de la gastronomie et du vin. Impossible, par exemple, de parler du Portugal sans évoquer le fado. Ce chant mélancolique et nostalgique, reconnu Patrimoine immatériel de l’UNESCO en 2011, a été rendu célèbre par de grands interprètes dans le monde entier, d'Amália Rodrigues, Carlos do Carmo, à Mariza, Camané…
Rendez-vous le jeudi 12 octobre aux Trois Baudets (64, boulevard de Clichy, Paris 18) pour Além Fado, un concert de fado inédit. L’artiste Lizzie et les musiciens Nuno Estevens et Filipe de Sousa mêleront des textes de grands poètes français à un air de saudade, accompagnée par la traditionnelle guitare portugaise.

Avant le concert, une dégustation accordant mets et vins des cinq régions sera présentée par Ana Sofia de Oliveira, consultante franco-portugaise en vins. Les plus de 300 cépages autochtones confèrent aux vins portugais des saveurs uniques et originales.

Samedi 14 octobre, Le Grand Défilé des Vendanges de Montmartre accueillera la joyeuse intervention portugaise de la Tuna Académica de Penafiel, du Nord-Ouest du pays. A l’origine, ces Tunas étaient composées d’étudiants qui finançaient leurs études grâce à la musique, aujourd’hui, la tradition perdure et les groupes en costumes traditionnels continuent d’animer les rues et les fêtes estudiantines autour de valeurs telles que l'amitié et l'amour de la musique.

A noter que la communication de la participation portugaise à la Fête des Vendanges est assurée par la société My Genuine Portugal, née d’une volonté commune de deux personnes de faire la promotion de l’excellence et du savoir-faire portugais à l’extérieur. C’est aussi l’histoire d’une amitié de longue date entre Ana Sofia et Dina, la première vit maintenant à Lisbonne et la seconde est toujours à Paris. Toutes deux refaisaient le monde depuis des années sur la place du Portugal sur la scène internationale et ont décidé de passer à l’action, encouragées par l’engouement que suscite ce pays actuellement.