Douro, l'air de la terre au bord des eaux

Photo João Ferrand, IVDP.
05/10 au 06/01
La Cité du Vin - Fondation pour la culture et les civilisations du vin
1, esplanade de Pontac
33300 Bordeaux
La Cité du Vin propose du 5 octobre 2018 au 6 janvier 2019, une exposition rendant hommage au paysage viticole exceptionnel de la région de Porto : Douro, l’air de la terre au bord des eaux.

Chaque année, la Fondation pour la culture et les civilisations du vin offre à un territoire viticole (région ou pays) la possibilité de présenter une exposition culturelle dans ses espaces pendant une durée de trois mois.

L’objectif des expositions « Vignoble invité » est de faire découvrir au public un vignoble sous un angle culturel et civilisationnel, et de mettre à l’honneur son territoire viticole, par une proposition originale et esthétique.

Ces expositions proposent la présentation d’objets patrimoniaux authentiques (oeuvres d’art, objets) et invitent le public à être participatif et actif. Les approches choisies peuvent être l’immersion, la mise en situation ou la rencontre pour amener les publics à une découverte riche. De plus, la Fondation met en place une programmation culturelle autour de l’exposition, en partenariat avec le vignoble partenaire : conférences, spectacles, ateliers de dégustation, soirées, films.

En 2017, la Géorgie, l'un des plus anciens pays viticoles du monde, a été le premier Vignoble Invité. Cette exposition archéologique coorganisée avec l’Etat géorgien et le musée national de Tbilissi a connu un grand succès : plus de 50 000 visiteurs ont découvert la richesse historique et la qualité du patrimoine de ce pays.

Cette année, c’est la Ville de Porto qui a répondu à l’invitation de La Cité du vin en proposant une exposition valorisant son paysage viticole : Douro, l'air de la terre au bord des eaux.
Le fleuve Douro traverse le Portugal d'est en ouest sur près de 200 km. Il parcourt ainsi la région qui porte son nom, au nord-est du Portugal jusqu’à l'Atlantique où il se jette dans l'océan à Porto.

C'est sur les terres du bassin du Douro, exploitées depuis l'Antiquité, qu'est né le Porto. 26 000 hectares de vignobles s'étendent sur ces rives escarpées.

Ce territoire viticole, entouré de montagnes, constitue un écosystème unique, façonné par les mains de l'homme, en terrasses, sur les pentes abruptes des rives du fleuve et participe à la singularité et à la beauté du paysage.

La région viticole du Haut-Douro est inscrite depuis 2001 au patrimoine mondial de l'Unesco pour son paysage culturel exceptionnel, reflet de l'évolution de l'activité viticole et humaine au fil du temps ainsi que son évolution technique, sociale et économique.

Scellée par un décret-loi de 1756, l'appellation d'origine qui délimite ce territoire, est une des plus anciennes appellations d'origine contrôlée au monde.

Le Douro a ainsi joué un rôle important dans le développement de la région. Jusqu'à l’avènement du transport routier, il fut longtemps la voie essentielle de communication qui assurait le transport du Porto, des collines du Haut-Douro vers la ville de Porto, le port exportateur.

À travers une approche sensible et pluridisciplinaire, l'exposition cherche à présenter les scintillations contemporaines d'un patrimoine paysager qui met l'accent sur la relation ancestrale entre l'homme et la nature.