Cap Vert, voyage au cœur de la sôdade

Cap Vert, voyage au coeur de la sôdade est paru chez Transboréal, en 2014.
Jean-Marc Cotta.
Dans Cap Vert, voyage au cœur de la sôdade, paru en 2014 chez Transboréal, les textes des plus belles chansons et poésies capverdiennes font écho aux splendides photos en noir et blanc de Jean-Marc Cotta, guide et photographe, passionné par le pays de la diva aux pieds nus, qu’il parcourt depuis près de vingt ans.

À la confluence de l’Afrique de l’Ouest, du Brésil et de l’Europe, la république de Cabo Verde est un archipel atlantique de dix îles volcaniques qui s’est peuplé dès sa découverte dans la seconde moitié du XVe siècle.

Les Capverdiens, d’origine africaine, souvent métissés avec l’ancien colonisateur portugais, ont connu de nombreuses vicissitudes – traite, pauvreté, famine. Aussi l’exil leur est-il parfois apparu comme une échappatoire à la précarité de leur existence.

Issue d’un sentiment de solitude océanique et de leur fascinante diversité, la sôdade s’exprime à travers un riche répertoire musical, rendu célèbre par la « diva aux pieds nus » Cesária Évora, et révèle le tréfonds de leur identité insulaire.

Né à Nice en 1973, Jean-Marc Cotta grandit au pied des montagnes qui l’invitent à rêver. Dès son enfance, les Pyrénées deviennent son terrain de jeu et lui ouvrent l’amour des grands espaces et du voyage. Aussi est-ce naturellement qu’en 1996 il devient accompagnateur en montagne, trait d’union entre l’homme et la nature. Ses expéditions le mènent sur tous les continents, à la découverte de massifs isolés et de leurs habitants.

C’est pour l’Afrique que bat le coeur de Jean-Marc Cotta. Il tombe amoureux du Cap Vert en 1999 et s’y rend chaque année comme guide. Photographe, il édite Cap Vert, L’archipel hors du temps. Il organise et encadre des séjours de randonnée en Afrique et dans les îles de l’Atlantique (Cap-Vert, Sénégal, Bénin, Madère et Canaries) et dans sa région de prédilection, les Pyrénées.