25 Avril 1974 : chronologie

Otelo Saraiva de Carvalho a dirigé les opérations de la Révolution d'Avril.
Les chars entrent dans Lisbonne, sous le commandement de Salgueiro Maia. Photo des archives du Centre de Documentation du 25 Avril.
Salgueiro Maia, le 25 avril 1974. Photo Alfredo Cunha/archives du Centre de Documentation du 25 Avril.
Les hommes de salgueiro Maia, soutenus par des centaines de Lisboètes, sur le Largo do Carmo, obtiennent la reddition du Premier ministre, Marcelo Caetano. Photo du Centre de Documentation du 25 Avril.
Le Mouvement des Forces Armées (MFA) a renversé le gouvernement de Marcelo Caetano le 25 avril 1974, mettant fin à 48 années de régime dictatorial. L'objectif du mouvement des capitaines était de mettre fin à la guerre coloniale, qui durait depuis 13 ans, promettant des élections libres et un régime démocratique.
 
Jusqu'en novembre 1975, on a procédé à la décolonisation. Les colonies africaines sont devenues des pays indépendants : Angola, Mozambique, Guinée-Bissau, Cap Vert et São Tomé e Príncipe. Le pays a vécu jusqu'à la fin 1975, le Processus Révolutionnaire en Cours (PREC), a assisté à plusieurs tentatives de coup d'Etat, et a élu une Assemblée Constituante, où le PS a obtenu 37,8 % et le PCP 12,4 %.
 
Chronologie des principaux événements de la journée du 25 avril 1974 :
 
24/04/74
22h00 : Au Régiment d'Ingénierie 1, à Pontinha, est installé le Poste de Commandement du MFA, où à cette heure sont déjà présents six officiers, dont Otelo Saraiva de Carvalho, qui va diriger les opérations.
22h55 : Les opérations militaires commencent. L'un des codes, la chanson E depois do Adeus [Et après l'adieu], chantée par Paulo de Carvalho, passe sur les Emetteurs Associés de Lisbonne.
 
25/04/74
00h20 : La chanson Grândola Vila Morena, de José Afonso, passe dans le programme Limite, de  Rádio Renascença. C'était le signal choisi par le MFA pour confirmer que les opérations militaires étaient en marche de manière irréversible.
00h00 : Commencent les opérations d'occupation des locaux stratégiques considérés fondamentaux dans le plan d'Otelo Sairava de Carvalho, tels que la RTP, la radio nationale, Rádio Clube Português (RCP), l'aéroport de Lisbonne, le Quartier-Général, l'Etat-Major de l'Armée, le ministère de la Défense, la Banque du Portugal et Marconi.
03h45 : Premier communiqué du MFA diffusé par Rádio Clube Português.
05h45 : Les Forces de l'Ecole Pratique de Cavalerie de Santarém, commandées par le capitaine Salgueiro Maia, prennent position sur le Terreiro do Paço [où se trouvent les ministères], à Lisbonne.
09h00 : La Frégate Gago Coutinho prend position sur le Tage, face au Terreiro do Paço.
11h45 : Le MFA annonce au pays par un communiqué sur RCP, que la situation est sous contrôle du nord au sud du pays.
12h30 : Les troupes de Salgueiro Maia occupent le Largo do Carmo et reçoivent l'ordre d'ouvrir le feu sur le Quartier de la GNR, pour obtenir la reddition de Marcelo Caetano, qui est en compagnie de deux ministres de son gouvernement. On vit des moments de tension sur la place do Carmo, où des centaines de personnes sont venues suivre les événements, encourageant les militaires en criant Vitória, vitória!
15h30 : Les forces de Maia tirent sur la façade du Quartier de la GNR.
16h30 : Après l'expiration du délai pour la reddition et les négociations, annoncé par mégaphone par le capitaine Salgueiro Maia, Marcelo Caetano annonce qu'il se rend et demande la venue d'un officier ayant un grade non inférieur à celui de Colonel.
17h45 : António de Spínola, mandaté par le MFA, va négocier la reddition du gouvernement au Quartier du Carmo. Le drapeau blanc est hissé.
18h30 : La chaimite Bula [voiture blindée légère utilisée pour transporter les troupes durant la guerre coloniale et devenue l'un des symboles de la révolution] entre dans le quartier et emporte Marcelo et les deux ministres, Rui Patrício et Moreira Baptista. Ils sont transportés au Poste de Commandement du MFA, au Quartel da Pontinha.
20h00 : De leur siège de la rue António Maria Cardoso, des agents de la PIDE/DGS [la police politique] tirent sur les manifestants qui se concentrent face à l'édifice. On compte quatre morts et 45 blessés.
20h05 : La proclamation du Mouvement des Forces Armées est lue sur les antennes du RCP.
 
26/04/74
01h30 : La Junta de Salvação Nacional est présentée, elle comprend le capitaine de frégate Rosa Coutinho, le colonel Galvão de Melo, le général Costa Gomes, le brigadier Jaime Silvério Marques, le capitaine de mer et de guerre Pinheiro de Azevedo et le général Manuel Diogo Neto. Tous, à l'exception de Diogo Neto, sont filmés par les caméras de la RTP. Spínola assure le commandement.
07h40 : Le président du Conseil [Premier ministre] Marcelo Caetano, le président de la République Américo Tomás, le ministre César Moreira Baptista et d'autres éléments de l'ancien gouvernement partent de l'aéroport de la Portela à destination de Madère.
09h45 : Reddition de la PIDE/DGS.
13h00 : Début de la libération des prisonniers politiques de Caxias et Peniche.
 
Cette chronologie a été élaborée par l'Agência Lusa à partir du livre A Fita do Tempo da Revolução [Le Film du Temps de la Révolution] (Ed. Afrontamento), de la chronologie du Centre de Documentation du 25 Avril (Université de Coimbra) et du Centre de Documentation de la Lusa.